mercredi 30 juillet 2008

Anniversaire Seventies

Un livre sera présent, alors vite à vos cartons pour trouver la meilleure photo du Diego, celle que tous les autres n'ont jamais vu peut être, celles qui révèle une deuxième personnalité (peut être des scoops ??!!!), celle qui montre l'athlète qu’il est, celle qui montre qu’il supporte mal l'alcool, celle qui montre le fétard que l'on cannait... etc etc.... car nous avons tous vécu des expériences multiples et variées (et en tout genre) avec El Diego ! La légende de Zorro Certains connaissent le Didier don Diego de la Véga, d’autres connaissent le coté Zorro : L’un est (était?!) urbain, night-cluber, festif, tequila et chicas, le second plus rural remplace l’étalon par le Specialized tout -suspendu, sans renverser une goutte de marguarita . Les filles sur mes genoux, les gars, faites cercle et écoutez l’histoire de tonton Sergio : Il était une fois, dans la Charente profonde, humide et sombre de novembre, celle où le taulier te demande ta ceinture et tes lacets lorsque tu réserves ta chambre pour t’éviter de te pendre, Stéphane dit binbin nous avais entraîné dans une de ses spécialités ; la rando-cyclo : « tu-vas-voir-facile-100 bornes-même-pas-mal ! » 80 km plus tard, côte à 15% (çépatouplalaCharente) passage à la Chabal (brutal, quoi !) sur des rails agressifs comme des all blacks nourris à la salade la veille du quart de finale, Diego « libre dans sa tête », casse un rayon de son arrière roue ; Effet immédiat, la jante touche le patin, frottement et la côte passe pour lui de 15 à 45%. Là où Armstrong changerait de braquet, MaryClair congédierait son mécano, Bernard ferait manger le vélo au vendeur (mâche bien, Francis c’est du 7005) Jack’O prêterait ses outils et Pat’oz sortirait son manuel d’entretien, notre Didier, lui, se retourne alerté par le bruit et non par le surcroît d’effort et reprend son pédalage, régulier comme un métronome. C’est cela, Didier : du cœur pour la générosité, un bon foie pour la distillation et des cuisses pour les côtes. Mais pas que cela! Ce book est là pour ça. Allez, on t’aime Bienvenue au pays des quarantenaires, et………. BON ANNIVERSAIRE, AMIGO !

1 commentaire:

C'est pas facile ! a dit…

Tu es très joli en blonde !!

Messages les plus consultés

Archives de blog