jeudi 16 octobre 2008

S.d.F - Récupération - Marseillaise, etc......et Bonus

"Marseillaise" et " Stade de France"
Serge avait créé le scandale avec sa "Marseillaise" version reggae. Le meilleur moyen de faire vivre une oeuvre n'est-il pas de l'interpréter et de la proposer plus...Actuelle? Bon, c'est pas le propos, Gainsbourg, donc, avait été pris à parti par les paras lors d'un concert dans la circonscrition du Général Bigeard ( Marcel, si tu me lis...) du coté de Strasbourg, du coté des années 80. Face aux paras qui avaient envahis la salle (tu vois de quel coté est le courage: paras-500 VS Gainsbourg-1) il a chanté la "Marseillaise" traditionnelle et que fait un militaire quand il entend la chanson martiale? Il se met au garde à vous. Ainsi Gainsbarre a mis les paras au pas et il invita la compagnie à boire un coup. C'est pour cela que l'on perd les batailles car sur les chemins qui mènent au front les militaires s'arrêtent au bistrot et oublient leur objectif contre une petite binouze. Aux Armes Etc.....Voilà comment le grand Serge récupéra la situation perilleuse par un double salto. Et comment rècupère-t-on celle d'aujourd'hui? La minorité sifflante du S.d.F (Stade De France) n'as rien contre les révolutionnaire de 89, les martyrs de 14/18 ou les Maquisards de 39/40 qu'ils ne connaissent pas mais exprime peut-être une colère contre ceux qu'ils observent: Ce personnel politique indigné, s'augmente et se récompense de mettre l'état dans cet état.  Car c'est a l'Elysée et dans les deux chambres,Assemblée Nationale et Sénat, que l'on ne s'endort pas sur les augmentations indécentes et inopportunes en promettant de légiférer sur les prochains excés des P.P (Parachute Platinium) sans toucher à ceux d'aujourd'hui. L' indignité d'en haut catalyse la fureur d'en bas. Si la république est une famille, les grands pères ont colonisés, les pères ont torturés, les fils expulsent. Tout les fils indignes de la république ne sont pas dans les stades.La "terreur" sanglante de Mirabeau et Danton a fait la république aprés la révolution et les forcenès siffleurs et bruleurs de voitures sont plus proche des révolutionnaire de l'an 01 que les profiteurs de la république de  l'an 08. Observons qu'il y a parmi  ces profiteurs et faiseurs des lois permettant à  quelques sportifs, milliardaires, chantant l'hymne mais "délocalisant" leur fortune pour échapper à l'impôt, égalitaire, né de la révolution qui méritent bien quelques sifflets. Et puis "la marseillaise" es t devenu une institution et quoi de plus révolutionnaire que de  déboulonner une institution surtout quand celle-ci est autant détournée, comme l'impôt, de son esprit révolutionnaire et de son intention égalitaire. D'une autre façon, le sport a remplit son rôle de distraction: Distraire, c'est-à-dire regarder ailleurs parce qu'ici tout va bien!
De notre envoyé spécial, Hanck Koler du stade de France.
Bonus....
-"dix lettres! 
-pas mieux. 
-C.A.P.I.T.A.L.I.S.M.E.
 -Arielle? 
-c'est bon!
 -les chiffres maintenant,à vous Bertrand. 
-150.000 Euros pour une petite bouffe à Monaco pour le staff de Dexia tout juste remis à flot par de l'argent public. 
-pas mieux, merci Bertrand!
Oppor-thunes-ité; Exemple; Morale:
Est-ce bien le moment d'augmenter les frais et les salaires du président, ses collaborateurs et députés qui ont déjà des avantages exorbitants et prendre son temps pour répercuter à la pompe les rares prix qui baissent.
Liberté et censure.Avant et aprés:
La république de Giscard avait laisser passer sans censurer les paroles de Renaud dans sa chanson sur la république:"votre république, moi j'la tringle". Celle d'aujourd'hui utilise les symboles comme diversion. Sans doute  le bonnet Phrygien de Marianne bafouée dissimule moins bien les malfaiteurs de maintenant, alors plus rien ne "passe", d'où la surenchère de la répression, une promesse de plus, facile à tenir.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

Archives de blog