jeudi 27 novembre 2008

Aujourd'hui:V.T.T

samedi 15 novembre 2008

Le Roi Kysmar, curiosité et déconne-(extion)

l'indiscrétion, c'est ça
Déconnecté pour la semaine à venir, je m'interroge sur l'impression de voyeur que l'on pourrai avoir en visitant ce blog: la curiosité serait un vilain défaut? je ne crois pas: Si l'on ne passe pas derrière le miroir, sans curiosité donc, comment saurait-on que Yasmina Khadra est un homme, George Sand (ou un blog) et Fred Romano, des écrivainEs. On escaladerai par erreur le Pic de la Mirandole puisque c'est un philosophe (Quoique son oeuvre est un peu "raide"), on chercherai Aranjuez dans les musiciens alors que c'est une ville Andalouse ( Le concerto). Donc vive la curiosité, et ne pas tomber dans l'indiscrétion qui est bel et bien un défaut(cliquez sur les photos pour agrandir)
C'était en septembre: Visite chez sa majesté Le Roi Kysmar à Villandraut à une soixantaine de km au sud-est de Bordeaux pour l'anniv' de mon fillot. Le menu ci-dessous explique pourquoi je déserte la caisse à boulon familliale pour m'y rendre à vélo par la rive gauche de la garonne et retour par rive droite sur le coteau, traversée du fleuve à Langoiran (côte à  15% sur 2 Km pour les amateurs) vers Capian, Créon et retour bercail chaud mais pas fatigué.

MENU TENTATION (le meilleur moyen de résister à la tentation c'est d'y céder) Oscar Wilde (de temps en temps) S.P 

Terrine de foie gras mi-cuit maison Poêlée de gambas au citron vert et agrumes Bruchetta de Saint-Jacques et  croustillants de poireaux Magret fumé farci au foie gras,  jambon d'Auvergne et rillons de canard Le Tournedos Rossini (viande bovine française) Emincé de magret à la fleur d'hibiscus et framboise Blanquette de Saint-Jacques au foie gras et aux cèpes Ris de veau aux cèpes et légumes primeurs  Assiette de fromages  Fondant chaud au chocolat, crème anglaise Nougat glacé

lundi 10 novembre 2008

Effet papillon-Titanic-Guantanamo-St Michel§Diabolo

Aujourd'hui, lecture et tempête de cerveaux:
L'effet papillon, la def: c'est la théorie du chaos selon laquelle un évènement insignifiant (le battement d'aile d'un papillon) quelque part provoque une catastrophe (un raz de marée) ailleurs......Ou une chanson de Bénabar
Battement d'aile de papillon, lame de métal perdue, glaçon qui se détache de la banquise. Accroche -toi, on décolle:
Au moment où le Titanic entre en chantier, l'iceberg qui le coulera quatre ans plus tard se détache de la banquise simultanément. Quatre longues années de cheminement hasardeux pour finir par croiser la trajectoire du théorique "insubmersible". Un peu plus loin, un peu plus tard le "glaçon" aurai été inoffensif.
Un boeing perd une pièce métallique, le Concorde qui suit passe dessus, son pneu éclate, le débris perce le réservoir, le carburant s'écoule le long de l'aile jusqu'au réacteur qui prend feu, c'est rapide mais pas assez: la vitesse acquise impose le décollage au pilote, seul maître à bord à savoir qu'il n'y aura pas d'atterrissage. Un peu plus loin , un peu plus tôt, la pièce métallique insignifiante aurai été balayé.
L'application impitoyable de la loi de l'emmerdement maximum(LEM). La succession aprés un non-évènement insignifiant d'une sinistre suite pour une finalité irréversible.
Un papillon bat de l'aile dans le cerveau d'un membre de la famille Ben Laden, associés en affaires de G.W Bush et ce sont deux tours qui tombent pour sauver le roi Jojo-Bargeot. L'Afganisthan et l'Irak envahis, le pillage du musée de Bagdad, du taf pour Jack Bauer et la justification de Guantanamo.
Encore plus fort: Une météorite parmi tant d'autres tombe sur une planéte, que l'on nommera Terre,contenant du carbone et les composants chimiques permettant l'apparition de la vie sur terre pour en venir, aprés bien des péripéties, à l' oeuvre majeure, l'homme!
Puis le chef d'oeuvre magistral: La Femme!
Bon là, lâche pas l'affaire parce que l'on passe de la théorie du chaos à la théorie du complot et si tu rates une ligne t'es foutu(e).
"Ouverture des négociations"
Comment un esprit rationnel peut-il admettre qu'il n'y a pas une intelligence, une organisation, une logique dans une suite aussi déterminante et aboutie?
Le concept du hasard semble être une explication par défaut devant autant de causes insignifiantes aux conséquences aussi démesurées.
Imaginons une nègociation occulte à un niveau divin, grâce à la légende, avant de revenir à la réalité:
Afin de cultiver la terre autour du mont St Michel l'archange éponyme pactisa avec le diable:
Au Saint la récolte de ce qui pousse hors de terre, au diable le produit des racines souterraines.
L'archange cultivateur et roublard fit pousser légumes et fruits dont la partie comestible est aérienne, tomates, raisins, choux etc... donc, rien d'utile pour le diable.
Satanas, lésé, inverse les conditions du marché pour l'année suivante .
Qu'à cela ne tienne, sont alors plantés carottes,pommes de terre, radis et autres rhizomes comestibles.
Cette lutte symbolique du bien contre le mal où le diable de s'être trop souvent fait abuser exige désormais des garanties.
De ce jour on trouve dans "l'oeuvre de dieu, la part du diable" . Et toutes les civilisations connues ont subis l'alternance de l'obscurantisme à la connaissance,l'affrontement et la paix, la barbarie et la décadence, l'ordre et le désordre.
Dans la réalité subsiste quelques mystères:La part d'inconnu et de hasard dans la somme de l'inné, l'acquis puis sa résultante, le destin.
Effet papillon ou cohérence nouvelle, la naissance parmi des millions d'autres de certains bambins "influenceurs" bénéfiques ou maléfiques pour l'humanité: Un "Pasteur" ou un "Fleming", le vaccin et les antibiotiques ( en fait la pénicilline) contre un "Napoléon", un "Hitler" ou un "Staline" ?
Comme si pour sauver des milliards d'humains il fallait payer à Diabolo, le tribut de millions de morts.
Comptabilité sinistre encore: Un terroriste "interrogé" pour sauver des centaines d'innocents.
Quand on déteste on ne compte pas:
Avec la régle du coefficient, cela donne Guantanamo et, en plein coeur de la démocratie la plus légaliste, l'injustice de l'exception.
Reste à inventer l'instrument de mesure du hasard ou alors la machine à remonter le temps pour écraser d'une chiquenaude ce papillon sérial killer juste avant qu'il ne batte de l'aile.
En attendant et faute de mieux, elle tient debout cette théorie de la transaction macabre pour un équilibre bancal
Entre le juste et le partial, le bien et le mal, l'arbitraire et la justice.
Le remboursement de "ce que le jour doit à la nuit".
Avec le concours involontaire de Bénabar pour la chanson, Hubert Reeves (Mémoires) pour la météorite, Guy de Maupassant pour la légende de St Michel et Yasmina Khadra pour le titre du livre( "Ce que le jour.....").
Merci pour l'idée à "Fluide Glacial" de ce mois-ci. ( à lire: "Forbiden zone" ).

dimanche 9 novembre 2008

Demander le programme!

Bon je suis sorti, mais entres et  installes-toi!
profites pour faire un breack: visites la maison:Dans le jardin, du Sport: Raid du Ciron; Raid Aquitaine. Course à Pieds (CàP) Trail du Marensin et trail du prince noir; du V.T.T : Defi Vézére;Du ski: Derby des Pyrénées; Du roller: les 24h Du Mans et même du canoë. Du tourisme le long du canal des deux mers: Sharon Stone Vs Françoise Dolto. Dans la cuisine: une axoa mijote: Ceci (N) est (PAS) une recette. Des personnages dans le salon: Victor Gueil, Alex C. Tom B. Dunis on sent qu'il va y avoir du lourd enpolémiqueLe talent; Coluche; la "Marseillaise" François Dolent et Célimène Fatale dans: "Il était une fois" etc.. ;dans la chambre, du coquinou: l'adieu de Juliette L. Une fellation furtive: S.M.S; Une virtuelle: La luxure. Du romantisme dans la bibliothèque: Danse avec le loup; Quand papa devient papy.... et même, pour finir les épousailles...Un mariage so Romantic! La vie, quoi!
Et, pour que tu n'ai pas l'impression en étant là de rater quelque chose ailleurs, il y a dans l'immeuble à coté des voisins des voisines: de la belle et du bon.
J'aimerai que tu me feuillettes comme un livre de nouvelles, lorsque tu n'as pas le temps de "t'envoyer" un pavé de 300 pages, que tu papillonnes de page en page comme l'on chipote autour d' un buffet en se laissant porter par le hasard jusqu'à la rencontre, la surprise d'une saveur. Je suis là, au coin d'une page, au détour d'une phrase, à l'ombre d'une  idée. On n'est pas bien, là, tous les deux?.........

vendredi 7 novembre 2008

Corto ou Al. Ongé

Un mec , un vrai. C'est pas le gars a s'allonger, il reste debout, quand la tempête gronde, fier de ses choix, fidèle à ses convictions. Quand il parle, c'est souvent du regard et sans langue de bois. Il y a de l'hormone mâle dans les pupilles et tu n'as pas envie de le contrarier, parce que son vécu est fait de causes justes et de combats légitimes. Pourquoi cette affirmation absconne? Quelle mouche me pique? Quelle est  l'opportunité de cette digression?
Parce que, mes soeurs, mes frères, Nabot Léon remonte dans les sondages: Il ne faudrait pas oublier que Nick a fait de ses électeurs des Sarkocus!

lundi 3 novembre 2008

Paul et Mick

Une petite "prise de tête" pendant mon absence, entamée sur l'excellent Blog d'un(e) certain(e?) Manu 
La Beauté, le nombre d'or et le talent.
Longtemps, on a été ébloui par la beauté sans savoir pourquoi. Pourtant la beauté se mesure. C'est affaire d'harmonie, d'équilibre et de proportion. Cela se mesure grâce au nombre d'or. Un rapport de 1 à 1.618 033 988 etc jusqu'à la 5000ème Décimales (Si!Si!). Il est présent dans les proportions du corps humain, l'homme de Vitruve de Léonard de Vinci et les courbes féminines (sauf Josette Boudin); En architecture, le Parthénon, la pyramide de Khéops; Dans la nature: tournesols, pommes de pins, coquillages, disposition des feuilles ou des pétales sur certaines plantes respectent la régle contenue dans la spirale d'or,. Même la prolifération des lapins n'est pas aléatoire mais se programme mathématiquement grâce à  la suite de Léonard de Pise dite  "Suite de Fibonacci". Et le talent  alors, comment mesure-t-on le talent? Le talent est parfaitement subjectif et certainement pas mesurable par le succès qui est soumis aux règles provisoires de la mode et de la versatilité du public. Le nombre d'artiste incompris de leur temps et devenus géniaux(et chers) par le simple effet du temps qui passe(donc de la mode) en sont autant d'exemples(apparté:"n'attendons pas que la mort nous trouve du talent"). On(?) m'objecte que le talent correspond à la faculté de réunir des adeptes autour de l'oeuvre d'un artiste, confondant ainsi notoriété, oeuvre et talent dans un glissement sémantique à la frontière du syllogisme. Dans cette hypothèse le talent serait éphémère, tandis que la notoriété est plus surement aléatoire et cyclique. L'oeuvre, elle, une fois reconnue en tant que telle, reste une valeur quasi-constante. En tout cas suffisamment sûre puisque les investisseurs s'y retrouvent comme dans un refuge.
A vous de faire!

dimanche 2 novembre 2008

Ceci (N')est (PAS) une recette!


Axoa basque
Ragoût de veau traditionnel du pays basque du canton d’Espelette qui s’accompagne presque toujours de pommes de terre sautées.
Difficulté :
Très facile
Préparation : 15 mn
Cuisson : 30 mn
Courses pour 6 personnes :
  • 1 kg à 1,2 kg de veau dans l’épaule
  • 2 oignons
  • 200 gr de jambon de pays avec du gras
  • 2 gousses d’ail
  • 6 piments verts doux ou piments d’Anglet
  • Piment d’Espelette en poudre
  • Sel
    -Interlude- (la recette suit)
Axoa & Saut à l'élastique.
Il n'y a que des bonnes raisons d'aller au Pays Basque, le pays de la force, des hommes cubes (1.60m[au garrot]X1.60m [aux épaules]), du surf et de la montagne. J'y passe pour la course à pieds: Les 20 Km d'Ossès ou d'Espelette, la Montée de la Rhune du coté d'Ascain et la traversée de la baie ( à la nage) à St Jean de Luz, du coté du mois d'Aout . Dans un autre genre, la tombe de Luis Mariano, la maison natale de Georges Guéthary, la propriété de Ravel à Ciboure. Et l'Axoa!
St Jean de Luz.Natation et triathlon.
Pour me remettre de cette eaux salée ingurgitée involontairement pendant les 1.8 Km de la traversée de la baie, nous dinons d'Axoa dans ce petit resto, derriére la digue, pas trés loin de la maison de l'infante devenue musée et de l'église où fut marié Louis quatorziéme avec Mademoiselle (plus pour longtemps) Marie-Thérèse d'Espagne (anecdote en passant:La porte permettant le passage du monarque à la grosse tête fut murée pour, dit-on, que personne ne passe aprés LUI). La salle de pierres pourpres et blanches, de poutres apparentes est faite de recoins minuscules et sombres. Dans l'intimité dansante des bougies tes yeux humides et brillants me disent-"qu'est-ce que t'attends?"Trop tard: nos deux nains, Alice & Ben, arrivent et nous donnent les dernières nouvelles de mon ainé grâce à leur portable:-"David saute du pont"C'est ça les enfants, laconique, concis mais inquiétant! Pas de panique il ne s'agit pas de suicide mais de Base Jump.
Le lendemain, le G.P.S nous tire par l'oreille jusqu'à Luz St Sauveur et nous dit:" vous zêtes zarrivés". En effet, un attroupement sur le pont annonce le spectacle. David est là avec ses potes. Germain Gauche le préposé au harnais , maladroit et distrait (tu vas voir) arnache les candidats au saut de la mort et retire quelques brins de l'élastique pas encore fixé au pont pour adapter le fil de la future araignée, le précèdent sauteur (Fanou) pèse le double du poid de ma crevette. Afin de distraire son appréhension, je parle bouffe:
-"T'as mangé?"
-oui, une Axoa!"
Et il saute!
A-t-il entendu les derniers(!) mots de Germain-le-distrait?
-"ATTENDS! j' t'ai pas fixé"(à suivre)
-entracte-
Recette :
Vous coupez la viande en petits dés de 1 cm de côté au maximum.
  • Vous pelez et émincez finement les oignons.
  • Vous coupez le jambon en tous petits dés, en réservant les dés de gras à part.
  • Vous faites chauffer une poêle épaisse sur feu modéré,
  • Vous y faites fondre le gras de jambon, puis vous y jetez les oignons et les dés de jambon, vous les faites revenir puis vous ajoutez la viande et les gousses d’ail pelées et écrasées.
  • Vous faites rissoler 10 mn en remuant souvent.
  • Au bout de ce temps vous ajoutez les piments verts équeutés, épépinés et coupés en fines lanières.
  • Vous mélangez pendant quelques minutes, vous couvrez et vous terminez la cuisson à l’étouffée pendant 20 mn environ.
  • Vous assaisonnez en fin de cuisson seulement avec une pointe de piment d’Espelette et du sel.
Vin d'accompagnement
Un Irouléguy local du Domaine Arretxea, rouge évidemment
(suite et fin)
Bien sûr qu'il a entendu. Debout sur le parapet, au dessus de 90 mètres de vide , le ruisseau semble être un serpent allongé dans la fente du vallon et les arbres les plus élancés chatouillent à peine le bas-ventre de l'arche en agitant leur cime sous le souffle du vent. Il a sauté comme à la piscine, tête la première et a gerbé de trouille son quatre heure comme à la recrée en entendant le dernier(?!) mot aux perspectives funestes. Son corps aspiré par le gouffre se réduit a vu d'oeil. Il rattrape et dépasse son vomi, en détaillant la recette prédigéré et à peine décomposée, appréciant une ultime fois le rouge tomate et la teinte des pommes sautées encore dorées mais plus croustillantes. Le ruisseau se jette a son visage déformé par la vitesse et la terreur. Un fil de salive étiré par l'accélération violente de l' interminable chute finale le relit encore à son rejet gastrique. Il ne remplacera pas le caoutchouc prévu pour le rappel chez les vivants tout là haut qui le regardent tomber. Le temps s'est arrêté, son corps aussi, une fraction de seconde.Le fouet, à ses pieds attaché, claque et se tend. Quelques mètres en dessous, l'eau affleure à peine les roches et les cailloux du torrent, puis il remonte façon balle de jokari. Germain-distraitmaispasque- est aussi farceur: Le fil est bien relié au pont! Alors le miraculé se met à rebondir comme un yoyo vivant. Sa trajectoire finit par croiser et venir à la rencontre de l'ex-Axoa. Et l'Axoa, c'est bien connu, c'est encore meilleur réchauffé.
The force be with you, tu m'as fait peur, Dadou!

Messages les plus consultés

Archives de blog