mercredi 11 février 2009

J'aurais pas du!

(click sur la photo pour agrandir) S'il y a des traces d'humour subtil et de bon goût dans ce blog, signalez-le:c'est une erreur!
Réveil, télé, zapping: j'aurai pas du!
-Ségolène copine avec Pinaud François. Royal!
-3 milliards d'euro de l'état- c'est- nous, Peugeot licencie!
-Arcelor ferme Gondrange, 3 milliards de dollar de profit distribués aux actionnaires! Etc....
j'aurai pas du!
j'ouvre ma boite mail,c'est mieux: Diego m'envoie de l'air frais, les photos de notre dernière sortie:.............
à toi Sergio:
Pas de ratés pour Iraty
Les derniers mètres pour accéder à nos chalets se font à chenillette à cause ou plutôt grâce à un enneigement de bonne augure, Le groupe A vers Scrotch et le groupe B vers Edelweiss, il a un joli nom leur chalet, le notre a une belle vue.(voir photos)

Enfin on verra demain, car pour l'heure on n'y voit goutte! Alors on imagine: le vent fait murmurer les ramures, les phares mettent en scène les ombres pour une nuit magique, un gypaète somnambule et une chouette qui va au ravito alerte le reste de la faune de notre arrivée.

Est-ce le foenh(vent "nordiste") qui agite les fayards(autre nom pour les hêtres), le chinook ou le zonda (des vents de montagne mais plutôt cordillière des Andes que Pyrénées) qui rendent fôl les âmes fragiles? Suis-je le seul a entendre Henri Pourrat chuchoter a nos subconscients les paroles oubliées de la comptine? :"le vent qui souffle a travers la montagne........

                                

le vent me prend, me pousse par l'épaule,

Me met dehors,

La tête en l'air, le cœur à la venvole,

Le diable au corps.

Il faut partir et prendre la campagne 

En loup-garou 

Le vent qui souffle à travers la montagne

M'a rendu fou."

Aprés une soirée où l'èquipe A teste la garbure de Fabrina, les patisseries de Nora, la patience souriante de Delphine, l'autorité nèo-paternelle de Diego et la bonne humeur du nouveau venu, Fabrice (beau gabarit et bel esprit) autour d'un "trivial poursuit " version basque,on part faire téter les puces.Ceci pour le chalet "Scrocht" pour "Delta1" à toi Pat ou Steph'!

Le matin luge,l'aprés-midi, rando et allure famille sur raquette pour tout le monde. La chenille, pas de Bèzu mais de l'A.S.L.R, s'étire  sous les sapins tout au long d'un chemin insuffisant pour assouvir les énergies. Alors ,tandis que les mamans et les enfants  se "finissent" à la luge, quatre sportifs, une sportive et un petit vieux cherche la difficulté en levant la tête comme un tournesol cherche le soleil, vers le pic qui nous nargue.Un chemin, qui de mémoire de V.TTiste nous avais brulés les cuisses à Didier, Binbin et moi dans une autre vie, contourne le mamelon pour y parvenir. Tu parles! trop facile pour un prince noir et les autres morts de faim emboite les pas de Patrick sur le chemin bien raide des isards. Françoise ne lâche rien aux garçons, seul le "groupetto à moi tout seul" se mélange les crayons, s'emmèle les raquettes et arrive au sommet à la bourre. Il n' a pas tord le marié de l'an huit: sans ce raccourci abrupt nous aurions raté le solde de lumiére sur la ligne de crête au bord du précipice,où nous cheminons, admirant les vagues ciselées par le vent sculpteur sur neige glaçée avant que la nuit nous rattrape, le resto-coin-du-feu nous empoisonne et l'alcool de contrebande apporté par Phillipe nous achève.

Mais le lendemain.....bon pied, bon oeil Françoise, Phillipe, Steph' et Pat partent dans le vent, la neige et le soleil naissant pour leur jogging quotidien: ne lachez rien les gars!

Avec une pensée pour nos amis d'A.G.N 33, car nous sommes sur leur terrain de jeu et en partie invité par eux,

on se fait la bise en se promettant...........

de revenir

avant que de vieillir!

2 commentaires:

emanu124 a dit…

C'est beau la vie au grand air :D

Chonchon a dit…

Bon bah... bonnes vacances alors.

Messages les plus consultés

Archives de blog