vendredi 2 octobre 2009

Luluciole

Petit retour dans l'underground, le sens souterrain des mots.
La lumière? Guide vers la connaissance ou phare de naufrageur? (cf les dernières lignes de spicilège)
Lulu la luciole est un insecte affectueux et plein de ressources.
Tandis que la maisonnée ronronne des enfants endormis et que le chat attend la sortie de la souris de dessous l'armoire, les devoirs terminés laissent la place pour des rêves tout neufs.
Réminiscence du temps où elle aimait, elle émet une lumière froide pour ses amours secrètes de lampyres ( c'est son nom de code chez les scientis: toi t'apprends un truc et moi j'évite une redite)
Une fluorescence, un photon dans l'espace comme une bouteille à la mer ou un message sur meetic.fr
Le message reçu par le mâle agit comme une phéromone visuel qui rapplique vite fait pour un calin furtif.
On peut être admiratif, ou envieux c'est selon, de l'efficacité du principe tout en se disant que la bestiole n'est pas regardante sur le choix de son partenaire. Si cela n'a rien d'étonnant pour le mâle qui voit là une opportunité de destocker de la petite graine, on peut se réjouir, ou pas c'est selon, que nos "femelles" à nous soit plus sélectives.
Le prince charmant "déboullant"sur sa mobylette au prime rendez-vous en spartiates/chaussettes blanches remontées jusqu'aux genoux risque le retour dans ses foyers avec dans sa poche un "- euh, je préfère que l'on reste amis".
En affinant d'un peu de curiosité, nous apprenons que le message lumineux peut être modulé par la tentatrice afin qu'il corresponde à celui d'un mâle d'une race alimentaire.
L'amoureuse devient prédatrice selon l'origine de sa faim. L'insecte récepteur, qui n'en est pas moins homme, se précipite transi d'amour sans se douter qu'il est le plat du jour.
Madame luciole a le pouvoir de dire oui, comme chez nous, afin de combler la faim de l'une par la fin de l'autre.
Pragmatique la nature!
Romantique aussi:
Parfois son éclat de lumière est un simple clin d'oeil à une inaccessible étoile.
Mais là,
Lulu garde son espoir bien au chaud dans le secret de son petit coeur de luciole.

15 commentaires:

mabel a dit…

Quelques grammes de finesse dans un monde de brutes...
Un jour j'ai vu un moineau mettre un (petit)rapace à l'amende en le chassant de son territoire.
J'ai été vraiment très impressionnée de cette force intérieure dans de si petits corps.
La nature nous montre le chemin...
Beau texte (et pas compliqué) j'adore.

dusportmaispasque a dit…

Comme ton dernier com j'ai du mal a faire la connexion avec mon texte.
Menfin merci pour la soi disant finesse.

Mathias a dit…

Ce texte a-t-il un rapport avec ton admiration indéfectible pour Bernard Werber lol ?

olga a dit…

je parlais de la luciole...

olga a dit…

je parlais de la luciole...

charivarii a dit…

c'est sûr, on ne sait jamais sur qui l'on tombe...
mais qu'est-ce qui rend la vie palpitante ?
madame Luciole en bigoudi ou la mante religieuse ?
et puis, cachée sous l'armure de la mante, il peut y avoir une jolie surprise :-)

Cytrys a dit…

L'effet luciole ! Brille brille belle luciole et brulera tout ceux qui s'approcheront !
A la fois doux et dangereux.

dusportmaispasque a dit…

@Mat: Salut Mat, ravi de te voir par ici.
Les filles, je vous présente un véritable écrivain, publié et publiable visitez son blog et donnez votre avis: Dieu ou Werber vous le rendra!
@Olga ou Mabel: un pseudo ça va , deux, bonjour les dégâts. Un peu comme le gars qui cumule ceinture ET bretelles. N'hésite pas à revenir sans(trop)jouer à cache/cache.
@Charivarii: Je ne sais toujours pas si la phalène se grille à l'halogène ou si le papillon s'élève vers son étoile.
@ Cytris: Merci à toi Cytris et à ton blog frais et pétillant comme une citronnade.Bruler pour une seule et unique luciole sinon c'est "le bucher des vanités".La grande et ultime grillade.

Carole a dit…

Dans le monde animal, c'est surtout les mâles qui se parent pour faire leur cour ! Je me suis toujours demandé pourquoi chez les humains c'étaient les femmes qui dépensaient tellement d'argent et d'énergie pour se faire belles !!! ça m'agace. Moi, je préfère acheter des bouquins...

dusportmaispasque a dit…

Désolé de t'irriter, bouillante Carole,mais qui est coupable? La lune ou le doigt qui désigne la lune?

Carole a dit…

Attention : aucune attaque personnelle à ton encontre . Tu fais un constat, je réagis. Point.

Anonyme a dit…

on peu aussi avoir de mauvaise surprise

olga a dit…

Désolé du quiproquo mais gros gros soucis d'ordi...de compte...de blog...La totale.

Mrs K a dit…

Weber parle des lucioles dans ces romans ? je croyais que c'était des fourmis... j'ai du mal lire (j'ai des excuses hein ?)
Quant au comportement de la luciole et bien ma foi j'en connais de parfaitement pacifiques....

dusportmaispasque a dit…

Le commentaire n'engage que l'auteur: Matt....Qui connait bien l'oeuvre de Werber.
-pacifique mais pas asexuées!

Messages les plus consultés

Archives de blog