lundi 21 décembre 2009

Alin Connue. Post Sriptum. (lettre à)

Sacrificium!
Il décida de l'autotomie sitôt partie la dernière charnelle.
Des deux douleurs choisissant la moindre, il s'empara de la machette.
Les narines blanchis à la farine de Toni Montana, il s'amputa du membre par lequel Elle le tenait.
Comme un lézard sacrifie l'appendice se dérobant ainsi aux futures prédatrices.
Rejoindre les Succubes et subir la vertu après le vice.
L'ivresse de la douleur et celle de la liberté jaillirent dans un gracieux contre ut et un geyser de sang.
"La voix de l'Ange"!
Ange déchu!
source: ici

6 commentaires:

Quine a dit…

Cecilia... l'amie de Philippe Sollers.
Son dernier album est superbe parait- il. Et je n'en doute pas. Ah les castras...

dusportmaispasque a dit…

Philippe, le bordelais obsédé dont je n'ai jamais pu finir la lecture d'un de ses romans, serait ami avec Cécilia?
Bon, je le note pour la rubrique people!
Pour en revenir à Madame Bartoli il y a un intérêt évident pour l'ouïe à se procurer son album et il y en a un second pour le livret sur les castras: voyage au pays du sacrifice.
La chasteté (l'autre nom de la frustration)définitive imposée aux enfants pour le compte de la liturgie.

Quine a dit…

J'ai beaucoup "découvert" avec ce Philippe là, oui. Je lui dois une fière chandelle. Et il est charmant. Voix douce, main chaleureuse, coquin... très bien élevé.
un peu agaçant certes... mais, même si je le lis moins, je lui reste fidèle.

Bougrenette a dit…

hum tout cela me semble intéressant, me reste plus qu'a découvrir ... bonheur : -) merci. Et au passage, vu la date du jour, joyeux noël !

dusportmaispasque a dit…

@Quine:Tu connais Sollers? Les mains chaudes de Philippe? Tu lui es fidèle (l'autre nom du non Moi)? Alors, oui! définitivement agaçant celui-là.
@Bougre: Merci chaleureusement et vice & versa (sans verser dans le vice)
Bonne découverte de cette Cécilia - là qui a de la joie dans la voix.
Pour d'autres découvertes, deux conseils:
- vérifier l'affutage
- porter des gants

charivarii a dit…

passionnant en effet
je vois la couverture du disque B.O. du film Farinelli
c'est ce film qui a déclenché ma passion pour la musique classique
et la musique baroque et l'opéra en particulier

joyeux Noël à toi
je t'embrasse

Messages les plus consultés

Archives de blog