jeudi 14 janvier 2010

Débriefing.

A peine connu(e) déjà disparu(e).
Bon, c'est facile mais je pense aux étoiles distantes à des années lumière dont l'éclat nous parvient alors qu'elles sont éteintes.
Il en est de même de quelques présences sublimes et ignorées ou insuffisamment choyées dont je découvre l'existence lorsqu'elles passent de l'autre coté.
Et des intersections de couleur, de soleil, d'océan qui se recroiseront peut-être, peut-être pas, mais sans elles nous verrions difficilement le "Rayon vert".
C'est pour cela que j'aime le silence et la liberté des fantômes.
à bientôt Lhasa de Selà; Mano Solo; Rady et Rhomer.
Hasta pronto! See you later! à la revoyure!

4 commentaires:

Pénélope a dit…

à propos de ton blog it de ce jour, ... je trouve cela très mauvais de se laisser emporter par la manipulation médiatique et la presse à cancans.

dusportmaispasque a dit…

je m'emporte tout seul, je n'ai pas besoin des cancans, je dis ce que vis ici, en voisin de la place Nansouty dernière résidence sur terre de Kristina.
Manipulation médiatique?
La presse n'a pas semble -t-il la mémoire et la chronologie des évènements ou bien je n'ai rien lu du genre.
Cela n'enlève rien à la qualité du groupe que tu aimes et je respecte ton ressenti.

colo a dit…

Joli hommage à tous les disparus, journées sombres. Certains laissent des traces, d'autres moins. Est-ce important si ce n'est pour nous "tout seuls et personnellement"?

Bougrenette a dit…

ah ... j'ai presque tout compris, je suis un peu affolée chez toi, attirée par ce que je devine, agacée par tout ce que je ne comprends pas, si je m'accroche ça va venir ? : -) la liste de début 2010 est longue, bien trop pesante.

Messages les plus consultés

Archives de blog