lundi 11 janvier 2010

Mano Solo.

source: Le Mague
Aujourd'hui dans l'actu Mano Solo. Un nom de handjob, maispasque Un "non!" de véritable rebelle puisqu'il prit les risques financiers d'auto-produire sa musique, combattant exposé, indépendant et sincère. Il n'aura pas droit à l' hommage national puisque dans l'échelle des valeurs il n'est que le barreau d'en bas. Alors on rendra aujourd'hui aux Invalides des hommages bruyants au servile serviteur de l'état et combattant abrités en pensant discrètement au silence laissé par l'artiste à la voix écorchée de son talent à vif. Ce barreau d'en bas indispensable qui souvent nous fit la courte échelle pour atteindre le septième ciel. Lui brulant, l'autre tiède: l'un de sérénades, l'autre de Séguinade. Philippe Seguin pour les mous du bulbe. Récemment disparu, bénéficiaire de cet état de grâce qui donne aux hommes politique des vertus dans la mort. J'ai lu ici et là des titres ronflants dans la presse pressées de lécher les fions encore chauds: "Le combattant!" S'il s'agit du bac+4 qui va trimer comme manutentionnaire ou caissière pour devenir 2 ans plus tard chômeur avec bac + 6 ou bien de la mère isolée qui réveille son bébé à 5 h pour traverser la ville vers une nourrice pas trop chère, et passe 4 heures dans les transports, pour un demi Smic, alors là nous avons affaire à des combattant(e)s, mais je crois que l'ami Phil n'était pas dans cette réalité là Autre titre des pisse copie: "Le serviteur de l'état" Président planqué à l'assemblée nationale regardant les match de foot depuis le perchoir ou Président repus de cette cour des comptes qui nous fait croire que la démocratie peut quantifier la gabegie, au minimum impéritie et au pire corruption, sans aucun pouvoir autre que consultatif pour y mettre un terme. Entre honorer un tel combattant/serviteur planqué et repus ou respecter la mémoire d'un artiste défunt et affamé, je prends la seconde option.

5 commentaires:

Pénélope a dit…

Je l'ai vu une fois sur scène, il y a un an et demi. C'est incroyable comme les "jeunes (15 25 ans)" connaissent par coeur toutes ces chansons! Je suis restée sous le charme. Il avait une sacrée prestance et de la gueule et un sacré sourire charmeur.
J'aime bien le choix de cette photo sur ton blog.

pénélope a dit…

ses chansons (pardon)

cathiminie a dit…

que de morts ces derniers jours et un seul "honoré" à son injuste valeur! Comme quoi la valeur d'un homme se mesure à la taille de sa bedaine et à sa position politique!

Plumed'Hi a dit…

Bonjour,
je flâne ici, voir...je découvre.

Je connaissais mal Mano Solo mais très bien via un neveu car comme l'a dit Pénélope, je crois que les plus jeunes qui l'aimaient étaient "à fond" avec lui. C'était le cas de mon Pierre de neveu qui est un jeune homme en résilience, en mal de vivre, et qui a dû avoir beaucoup beaucoup de chagrin.

Mon meilleur ami est mort de cette putain de maladie, alors clin d'oeil aux étoiles aussi....

dusportmaispasque a dit…

Pénélope t'as le démonstratif possessif mais je pense que les deux vont bien.
Cathiminie: Ce n'était pas le pire des hommes politiques mais aucun ne vaut, à mes yeux, un artiste.
Plume d'Hi: il avait le talent un peu désespéré qui pouvait sembler répulsif à certain mais un talent à transmettre les émotions digne fils de Cabu.
Je suis passé par chez toi, la plume est belle.
Compliment de bienvenu non pas formel mais sincère et si tu veux comme moi découvrir les belles choses clique sur Charivarii, c'est le carrefour des découvertes intéressantes.

Messages les plus consultés

Archives de blog