mardi 12 janvier 2010

Nécro illogique de sérial killer!

Dessin: Daullè's
Photos: Mano Solo, Le Mague. Kristina Rady, Sud-Ouest. Rhomer, Le Monde.
Les départs discrets.
Depuis que Jean cocteau a eu la mauvaise idée de partir en même temps qu'Édith Piaf, la faucheuse frappe sans respect et sans logique des notoriétés terrestres. Mano Solo éclipsé par Séguin, Kristina Rady par Rhomer.
Rhomer, on connait! (Entre nous, je lui pardonne la découverte d'Arielle Dombasle largement compensée par l'émergence de Lucchini.) Mais Kristina, nous ne la connaissons pas à hauteur de son talent.
Extrait:
[ Kristina Rady n'était pas que l'ex-Mme Cantat. Cette intellectuelle d'origine hongroise, un temps pressentie pour être ministre de la Culture dans son pays natal, était une traductrice, metteur en scène et productrice exigeante et respectée. Elle a notamment traduit en français Attila Jozsef, et permis la redécouverte de ce poète hongrois en 2007 lors d'une série de lectures musicales avec le comédien Denis Lavant et le guitariste de Noir Désir, Serge Teyssot-Gay. C'est elle aussi qui a traduit en hongrois le film d'animation Persépolis, de Marjane Satrapi. Depuis 2003, elle dirigeait une structure associative qui développait des projets culturels croisés, entre musique et théâtre. ]
[source France Soir]
Rhomer traduisant pour "Perceval le Gallois" Chrétiens de Troyes, Gautiers de Denet et Manessier et Rady traduisant Attila Jozsef, c'est sûr l'herbe ne repoussera pas après ces défunts magnifiques. A Dieu!
P.S: A la discrète disparue.
Issu de l''information tronquée, ne révélant que bribes des collisions survenues sur la trajectoire des coïncidences, gicle ce venin de suspicion: Ce nom me dit quelque chose. Rady, Rady, ne serait-ce pas cette femme qui, bien que divorcée, soutint le père de ses enfants lors du procès de Cantat à Vinius? Cantat, Cantat, ne serait- ce pas celui qui se faisait photographier dés sa sortie de prison sur la plage de San Sébastian avec une jeunette qui n'était pas Kristina? (Il y avait peut-être des façons plus discrètes de se, légitimement, reconstruire lui qui ne faisait pas de concession aux médias dans sa trajectoire musicale indépendante) N'était- ce pas celui qui n'a pu alerter les secours parce qu'il dormait après la dispute conjugale fatale à Marie ? Ce serait le même qui dormait dans l'appartement de Kristina pendant qu'elle se pendait. La police a blanchi de ses "Noirs Désirs" le "Sombre héros de la mer". Rien à dire, donc sinon diffamation et je souhaite que le démon dissimulé reste dans sa cachette et se consacre à la musique plutôt qu'aux faits divers. N'empêche, s'il fait bon "dormir auprès de ma blonde" il vaut mieux veiller prés du grand brun car, pour une qui soutient il y en a un qui tire un peu sur la corde.

5 commentaires:

Myel a dit…

Tous se valent dans la mort ...mais qu'ont-ils tous à mourir alors qu'il fait si beau dehors ?

dusportmaispasque a dit…

:-)pas mal, je me réjouis de ta bonne forme intellectuelle.

Chonchon a dit…

Merci de cet hommage aux morts qui n'intéressent pas les médias. Je ne savais effectivement pas que Kristina Rady avait eu une vie si riche et si remplie.
C'était bien de le dire.

dusportmaispasque a dit…

Tu ne regrettes pas d'être venue...
Merci!

Plume d'Hi a dit…

Des hommes et une femme. Et c'est elle qui a eu la force incroyable, le courage, de décider du moment...Dans un vide sidéral, la certitude du geste absolu. Terrible.

Messages les plus consultés

Archives de blog