mardi 2 février 2010

Amitié(s)

LaFontaine de Hyacinte Rigaud 1660
Deux vrais amis vivaient au Monomotapa
L'un ne possédait rien qui n'appartînt à l'autre
Les amis de ce pays-là
Valent bien dit-on ceux du nôtre.
Une nuit que chacun s'occupait au sommeil,
Et mettait à profit l'absence du Soleil,
Un de nos deux Amis sort du lit en alarme
Il court chez son intime, éveille les valets
Morphée avait touché le seuil de ce palais.
L'Ami couché s'étonne, il prend sa bourse, il s'arme
Vient trouver l'autre, et dit : Il vous arrive peu
De courir quand on dort ; vous me paraissiez homme
À mieux user du temps destiné pour le somme
N'auriez-vous point perdu tout votre argent au jeu ?
En voici. S'il vous est venu quelque querelle,
J'ai mon épée, allons. Vous ennuyez-vous point
De coucher toujours seul ? Une esclave assez belle
Était à mes côtés : voulez-vous qu'on l'appelle ?
— Non, dit l'ami, ce n'est ni l'un ni l'autre point
Je vous rends grâce de ce zèle.
Vous m'êtes en dormant un peu triste apparu
J'ai craint qu'il ne fût vrai, je suis vite accouru.
Ce maudit songe en est la cause.
Qui d'eux aimait le mieux, que t'en semble, Lecteur ?
Cette difficulté vaut bien qu'on la propose.
Qu'un ami véritable est une douce chose.
Il cherche vos besoins au fond de votre cœur
Il vous épargne la pudeur
De les lui découvrir vous-même.
Un songe, un rien, tout lui fait peur
Quand il s'agit de ce qu'il aime.
Jean de Lafontaine.

6 commentaires:

colo a dit…

Gracias. J'allais ajouter, nada más, mais lire ceci m'a fait un bien fou.
Si j'osais je te dirais: un besito.

dusportmaispasque a dit…

allez!

charivarii a dit…

impossible de trancher
chacun aime de la façon qu'il peut
et ce n'est hélas pas toujours celle que l'autre aimerait
ce qui importe c'est de donner son meilleur

mais ce que j'en dis...
je n'ai jamais eu d'ami
donc mon avis est sans poids

dusportmaispasque a dit…

Cet aveu tardif procurera sans doute un plaisir ....pesant aux destinataires naïfs ex-amis de passage du passé antérieur.
Une forme de coup de pied de la mule du pape sur Tistet Védène.
Védène était certes un ami intéressé, mais la mule est rancunière

J. a dit…

Quel retour en arrière! Je l'avais apprise par coeur en CM2. Elle ne se démode pas, il est vrai

Alba a dit…

Je ne la connaissais pas, celle-là, pourtant les vers de la fin me sont familiers!
Malgré ce que La Fontaine essaye de nous faire dire, je pencherais quand-même pour le premier ami, le réveillé.
L'autre attitude me parait tellement improbable...

Messages les plus consultés

Archives de blog