jeudi 26 août 2010

Laboratoire.


"Gorm, Bjursta, Billy... D'où viennent les noms des meubles Ikea ?

Quand on parle d’Ikea, on peut évoquer le design des meubles (original), les prix (imbattables), le choix (pharaonique), l’organisation de l’espace (diabolique), mais on occulte souvent les deux véritables raisons qui font d’Ikea bien plus qu’un marchand de meubles. En réalité, Ikea n’est Ikea que pour deux raisons principales et suffisantes : les gros paquets de caramels et la crème de hareng, d’une part mais surtout le nom des meubles ! Vous ne repartez pas avec une étagère en pin et une chaise en paille chez Ikea, non.
Vous quittez l’entrepôt fièrement muni de Aspelund et de Bjursta, ce qui vous donne la fugace impression de posséder un objet exotique et mystérieux.
Quelle est la véritable origine de ces noms parfois barbares que vous notez docilement sur votre petit bloc-notes ?
Mon horloge est un proverbe
Ce sont en fait des noms composés d’un seul mot d’origine suédoise, danoise, finnoise ou norvégienne et qui obéissent à un système de nomenclature très précis. Cette idée de transformer les traditionnelles références chiffrées par des noms émane du fondateur de la marqeue, le Suédois Ingvar Kamprad. Lui-même dyslexique, il avait tendance à confondre les références classiques !
Afin d’éviter les confusions, il eut donc l’idée de rapporter chaque famille d’objet à un type de noms, Et ce avec une logique qui ne manque pas de poésie :
Les meubles de salon, salle à manger, média et les tapis correspondent à des noms de lieux suédois, norvégiens, danois ou finlandais. Donc, lorsque vous vous asseyez sur Bjursta, vous êtes en fait plongé dans une ville, un village ou peut être même un lieu-dit scandinave; Quant aux articles de salle de bains, ce sont des lacs, des cours d’eau et des baies; Les meubles de jardin, des îles. De quoi nourrir les méditations des rêveurs.
De façon plus prosaïque, les bibliothèques répondent à des noms d’occupation et les articles de cuisine sont nommés à l’aide de termes grammaticaux. Les ustensiles et accessoires pour rideaux répondent à des appellations plus fonctionnelles et des termes géométriques et mathématiques. Quand aux ustensiles de cuisines, ce sont des champignons, épices, herbes, fruits, baies etc…
Certains articles sont nommés de façon descriptive, voire allégorique ! C’est le cas des luminaires qui répondent à des termes musicaux, chimiques, météorologiques ou encore noms de saisons ou de bateaux. La literie est associée à des plantes, des fleurs, des pierres précieuses et des termes associés au sommeil et au confort.
Il peut également percer une certaine fantaisie, comme pour les images, cadres et décorations murales qui répondent à des expressions familières. Un peu comme si l’on nommait une horloge « Riennesertdecouririlfautpartiràpoint» en français ! Les objets pour enfants sont des oiseaux, des mammifères, des adjectifs.
Et parfois, Ikea peut même être à l’origine d’associations quelque peu tendancieuses. On apprend ainsi que les meubles et bureaux possèdent des prénoms d’hommes quand les femmes baptisent pour leur part… les rideaux et les tissus ! Souvenons-nous qu’Ikea a été fondé il y a plus de cinquante ans !
Mais ne pensez pas que ce soit fait à la légère : on ne nomme pas un bureau « Jerker » sans y regarder à deux fois !
Bureau d’études
Il existe, quelque part en Scandinavie, des personnes qui planchent sur les quelques 3 000 références à inventer par an. En effet, le catalogue contient près de 9 500 produits, et 30% changent de nom tous les ans. Il ne faut pas que le terme soit déjà utilisé ou s’avère offensant dans une autre langue.
Pourquoi alors ne pas prendre des références internationales qui ne donneraient pas, pour le coup, l’impression aux millions de clients non scandinaves d’attraper une dyslexie foudroyante ? Parce que, explique Ylva Magnusson, responsable presse d’Ikea Suède, « Etre suédois est une partie importante de notre philosophie et de notre marque ». C’est dit. On a tous quelque chose en nous de Suédois, même si ce n’est que dans un coin de notre salon...


Marie Lafragette."



Je tente un truc. Un essai en laboratoire: comment ça bouge quand je copie/colle un article de Marie Lafragette vu sur Yahoo?

Des cons certe han!





10 commentaires:

Colo a dit…

A ver qué pasa, jijiji. Un besito

dusportmaispasque a dit…

@ Colo: estoy cansado, besito también.

sable du temps a dit…

ravie d'apprendre que je me baigne dans un fjord norvégien (je me disais aussi, cette fraîcheur !)et que je dors dans un parterre de fleurs voire même un lit de pierres précieuses!!! ... et l'aquavit alors?

kpointrole a dit…

mais quelle mouche le pique ? !!!

Mrs K a dit…

Pour une horloge je trouverais judicieux qu'on la nommât en français "jesuisenr'tardenr'tardenr'tard"
Kes t'en penses ?
Colo es espanol de verdard ? jo...

stéphanie a dit…

c'est évident, avec cette sensation d'être cowbay, ça bouge avec plus de raideur, et moins longtemps.
Limite si ça clamse pas.
Mais l'acarien devant l'Eternel resiste au ménage et devient un acatout!
Peut être aussi grâce à sa lucidité.

Agadou
dou
dou
pousse l'ananas et moud lc..

Ok,je me casse

dusportmaispasque a dit…

Nan, reste je déconnais, allez quoi c'est bô la lucidité!

dusportmaispasque a dit…

@Sable du : utile, n'est-il pas?P.S:j'ai déposé chez toi sur Olympe& le féminisme: beau papier!

K.Rôle:j'ai des coups de fatigue.
Le taon doute, l'aoutat.
P.S:Ton dernier mot(s) est magnifique. Mode:dernier cri. Intemporel.

@Mrs K: j'en pense que tu es plutôt en avance sur le temps: "le village Andalou" sera, un jour.

Myel a dit…

Si je leur fais un chèque tout en allégorie sur l'argent ne fait pas le bonheur...ça marche pour finir de décorer mon nouveau chez-moi ?

dusportmaispasque a dit…

T'as déménagé? c'est vrai qu'il y avait "a shark in your roof" chez toi.

Messages les plus consultés

Archives de blog