mercredi 3 novembre 2010

Qui-suis-je?

"
Bis répétita. Et où suis-je? un peu ici!
Prématuré: Enfant claustrophobe d’une maman pressée et d’un papa éjaculateur précoce.
Enfant: Clone ayant la mission de réussir ce que les anciens ont raté.
Scolarité: Passage étroit où se faufiler sans dommages.
Adolescence: Période d'invincibilité et d'immunité qui rend jaloux les adultes et fait la fortune des dermathos.
Amour: Sentiment définitif et irréversible. En cas de non réciprocité cliquer sur: "Voulez- vous supprimer?"puis cliquer sur :"oui". Et bon courage....
Rencontre: Intersection de deux probabilités. Synonyme: Choc, collusion des êtres vers les deux venir.
Descendance: Projection du Moi dans le futur.Voir enfant.
Adulte: état de renoncement.
Mari: Monsieur qui dit “je t’aime” au début et “qu’est-ce qu’on mange” à la fin.
Épouse: dame aux rêves volages et aux réveils fidèles.
Féminité: Plaire sans séduire. Belle pour flatter la fierté des enfants et du mâle dominant sans compter le boulot qu'il faut fournir au quotidien pour le rester. L'envie de dire Ouiiii, le devoir de dire:"- Non".
Ex-victime collatérale des religions faites par les hommes avec la peur des femmes. Aux filles d'Eve  ou de Pandore la responsabilité, la culpabilité, la morale, le poids de la suspicion.C'estpasfacile.com d'être une fille.
Fidélité: Ne pas dépasser la dose prescrite de 99% par individu.
Adultère: Dernière vérification des accessoires avant rangement.
Espoir: Blanchiment d’idées noires pour rendre la vie supportable.
Existence: Débute en Pampers, fini en Téna.

allez, pour se remonter le moral, un peu de Moustaki "ça peut pas faire de mal" comme dit Guillaume Gallienne. r


"J'ai vu des rois serviles et des mendiants superbes 
J'ai respiré des roses au creux des mauvaises herbes 
 Et j'ai senti le vent sur mon visage imberbe 

Fils d'un fleuve tranquille et d'une forêt vierge
Arbre déraciné je vais de berge en berge
Sans jamais m’arrêter à l'une ou l'autre auberge

J'ai traversé la terre sans jamais rendre compte
De ma faim de ma soif de ma peur de ma honte
N'attendez pas ce soir que je vous les raconte

C'est pour toi mon amie ma douloureuse absente
Pour conjurer l'oubli c'est pour toi que je chante
Avant de retrouver ma route nonchalante "




Je suis en ceux que j'aime; click!

13 commentaires:

roselys a dit…

Prématuré
Enfant
Scolarité
Adolescence
Amour
Rencontre
Descendance
Adulte
Mari
Épouse
Féminité...................
Fidélité
Adultère
Espoir
Existence

Personnellement, j'aurais mis Rencontre avant Amour dans le déroulement de cette vie d'êtres humains.
Féminité, développé, sur-développé...j'y retrouve ton côté "fendu" qui me conforte dans l'idée que tu oscilles entre ces deux entités, portant la peau de l'Un mais endossant le ressenti de l'Autre à ta guise.........
Hermaphrodite tu es.........

dusportmaispasque a dit…

bien vu mais "Amour" trouve sa place avant "Rencontre".
C'est un peu le problème cette hiérarchie: aimer d'abord sans savoir c'est aimer à tout prix ce qui fausse pas mal les choses, cela conduit au soucis de base: on finit par aimer par besoin plus que par désir, d'où les choix par défaut tenaillé par l'horloge biologique (ou sociale). Hermaphrodite, soit mais hétéro à vie

k. a dit…

Un shadok !!! j'accoure !

y'a pas de réponse aux mauvaises questions en tout cas.

trouver du positif à la féminité... ce serait pas mal !

"aimer par besoin plus que par désir" : là, je crois que le problème est bien posé.

Myel a dit…

Et pendant ce temps ... je pompe et je nage à contre courant ! Espoir et rage au creux du ventre.

Kabotine a dit…

j'aime bien la définition d'épouse...

Roselys a dit…

"aimer d'abord sans savoir c'est aimer à tout prix"
Sans savoir quoi?

dusportmaispasque a dit…

@K: logique imparable et syllogisme de Shadok avec un peu de mauvaise foi qui s’arrête juste au bord du sophisme. Manque que la voix de Claude Pièplu.

@Myel: sans la rage on doit pouvoir nager dans le bon sens, non?
P.S: pompe avec modération, l'abus est mauvais pour la santé.

@ Kabotine: J'aime bien la définition de Mari.

@ La Rose et le lys:because:
"Aimer désormais comme "Boudu sauvé des eaux" aime la bouée qu'on lui jette.
La reconnaissance du verbe aimer conjugué dans la panique.
Le besoin de résilience n'a pas la patience d'attendre le désir, avec la complicité des mots tactiques esclaves soumis à la stratégie de ce sentiment opportuniste et sans sexe parfois.
Le besoin d'amour désespéré, forcené et vital ferait aimer le vivant. Juste le vivant et sa chaleur.
Chance, hasard, aléas, compassion du destin: La faveur du présent (?!) est du genre humain et de sexe féminin. Ouf!"

sable du temps a dit…

J'aime bien " féminité "!
Pour " scolarité ", je rajouterais très très à étroit et je dirais sans dommages c'est rare (j'ai bossé trente dans le milieu!)
Pour " enfant " et " ado " ne pas oublier : capables de développer des trésors d'ingéniosité pour pourrir l'ambiance! ( et ça m'a toujours fait rire)...
Quant à " espoir " quelle merveilleuse idée pleine de couleur!
Naturellement, pendant ce temps-là, mes copains Shadoks pompaient, pompaient...

k. a dit…

et ben moi ! ça m'agace le c'est pas facile.com d'être une fille... STOP ! ras le bol de la victimisation ! C'est GENIAL d'être une fille ! NON MAIS ! d'ailleurs ils nous envient ! c'est pour ça qu'ils sont chiants ;-)

dusportmaispasque a dit…

@K:D'où le EX-victime.Je suppose que c'est génial p'têt pas à plein temps mais...sublime, forcément sublime comme l'affirmait Germaine, Marie, Marguerite Donnadieu (Duras)

@ SdT:Il m'en reste un, d'ado en phase terminale (avant le bac, donc) et Cépafô comme il dit cette ingéniosité qui se canalisera bien un jour.

rose et lys a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=T_oq1Z9l3U0&p=7BBCA407AC81A56D&playnext=1&index=53

clin d'œil !!

Colo a dit…

"Épouse: dame aux rêves volages et aux réveils fidèles." Tiens!
Si les réveils sont fidèles, les après-midi le sont moins...
Pour la scolarité, d'accord avec toi quoique "avec le moins de dommage possible" me semble plus exact....non?
La devise de Shadock que j'adore est: "En essayant continuellement on finit par réussir. Donc: plus on rate, plus on a de chances que ça marche"

dusportmaispasque a dit…

et bien Colo il se passe des coquineries sur ton île à l'heure de la sieste?
Merci pour la devise Shadok spécial loser, mais c'est si mignon.

@ Roselys.
Merci pour l'ami Nougaro et re-voila Georges:
http://www.youtube.com/watch?v=slhYI5Z9fmw

Messages les plus consultés

Archives de blog