jeudi 18 novembre 2010

Quoi ma gueule?


Les macarons, oup's: les cannelés, le tram-toujours-à-la-bourre, le pont de pierre et un bout de moi ici: http://www.dailymotion.com/swf/xfnw99_piaf-2010-bordeaux_fun


4 commentaires:

cathiminie a dit…

tu es le plus sage parmi les interviewés...encore que le mot piqué aux marseillais laisse moi rigoler!t'était pas encore né qu'ils le disaient déjà. c'est comme putaing cong à Montauban!!! En tout cas ça fait plaisir de voir ta tronche à l'écran et qui remue! ;=))

sable du temps a dit…

...et désormais, poser une voix sur les mots...sympa!
Quant à la ville...je ne connais pas Bordeaux (nul n'est parfait!), et plutôt que parler de macarons j'aurais préféré un sujet sur les...mascarons...oui, je sais, je ne suis jamais contente!...à quand les piafeurs à Lyon?
Amitiés.

Colo a dit…

Intéressante ta voix.
Ici on dit aussi "chocolatina", oui!
C'est rigolo cette idée que les produits "fonds de cale" soient à l'origine de la gastronomie!:))
Un besito.

dusportmaispasque a dit…

Minicat: La dif' avec ces grandes gueules de Marseille c'est que nous on fait ce qu'on dit.Rhôôô!!!

Sable du temps, voix de l'oubli: en même temps ça parle de cannelé, pas de macarons. Pour les macarons fô pousser jusqu'à St Emilion, rue Guadet.

Colo: l'explication sur les fonds de cale est fausse, les cannelés étaient fait à l'origine avec les jaunes (d'oeufs) que les viticulteurs n'utilisaient pas.
La chocolatine, c'est pas napolitana?

Messages les plus consultés

Archives de blog