samedi 13 novembre 2010

Ultime couche (sensible)!

Yves Tanguy. Sensitive Layer.
De la difficulté à me faire aimer, à bout d'échec et à taux d'usure, par facilité et goût des impasses, j'investis ton espace, ton temps, mon talent et mon énergie à me faire détester, toute ma volonté tendue jusqu'à l'obsession. D'un priapisme verbal bandant tel un Ulysse de pacotille, je suis seul à pouvoir mettre en tension la corde de l'arc de ton attention  tendue entre névrose et rupture. Incompris de l'amour et des hommes, suspect d'érotomanie et nommés histrion, je deviens toxique et nauséabond t'imposant la dictature de mes aigres exhalaisons. Un espoir toutefois: Tu vas te réveiller et je vais disparaître dans la discipline et la soumission du cauchemar. Je reviendrai pourtant à chacun de tes assoupissements un peu plus las à chaque fois vaincus finalement par les sommeils qui m’assomment et te  régénèrent.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

Archives de blog