dimanche 27 février 2011

Des femmes, des ménages.

La alegría es una emoción tambièn.

4 commentaires:

Chonchon a dit…

La alegria es una emocion tambien... C'est un peu court comme billet, non ?

dusportmaispasque a dit…

Je ne sais que dire de plus sur ce film qui ma gardé une larmichette d'émotion contenue durant toute la projection. Le jeu de Lucchinni est tout en sobriété, étonnant non?
Les rôles féminins plein de pudeur et de tendresse sans tomber dans le lacrymal dégoulinant.
Même Sandrine Kiberlain fait dans la nuance.Rien à jeter à part la fin un peu frustrante mais on n'est pas non plus chez les "Bisounours".
Merci de ton passage. tu n'es plus en colère contre Canal blog?

Mrs k a dit…

un ami cher m'en a dit que du bien, il est programmé pour mars dans ma sous préfecture de campagne :-( je vais y aller

dusportmaispasque a dit…

Tu apprécieras le conseil de cet ami cher et le remerciera comme il se doigt:-/
Il y a des dialogues simple et surtout pas simpliste sur l'évocation discrète du franquisme et le désespoir optimiste des exilées.
Certaines vont à la messe tandis que d'autres distribuent "L'humanité" et de l'humanité il y en a au détour des situations et au coin de chaque dialogues emplis de bon sens.Les actrices jouant les bonnes sont toutes bonnes.L'une en particulier l'est au sens que lui donnerait tes chenapans d'élèves. Je pense plus à Mickaël qu'à Johan.

Messages les plus consultés

Archives de blog