samedi 9 avril 2011

The adjustement!


  L'univers m'embarrasse, et je ne puis songer  
Que cette horloge existe et n'ait pas d'horloger."
         (Voltaire / 1694-1778 / Les Cabales, 1772)
click
L'opportunité pour Matt de négocier avec le destin (Terence Stamp, assez juste et pas si timbré, le destin!). L'ensemble est bien foutu et on peut s'épargner les cinq dernière minutes du happy end obligé.
P.S: rien à voir mais il FAUT lire ça!

6 commentaires:

sable du temps a dit…

je ne me lasse pas du "click" toujours aussi passionnant et une nouvelle illustration en prime (je ne la commente pas ici ce serait trop long).
Le film, je ne l'ai pas vu! mais le thème du destin...ah! le destin et le temps!...temps à prendre, à passer, à perdre, ou pas... qui a inventé ces marqueurs de temps et pourquoi? c'est moi qui dis ça avec mon superbe sablier magique( source d'inspiration?!)!
Mais Kairos, j'aime bien!
"ça" : j'ai lu. j'avais suivi la polémique (à la c...)le sujet m'intéresse. Jardin ou le courage de défier le Père (et de démasquer ses saloperies).
Les échos de six millions de voix lui rendent honneur et te savent gré, j'en suis sûre, du commentaire que tu as laissé. Quant à moi, je n'ai pas assez de talent pour écrire chez Winckler, merci, Alex, de l'avoir fait.

Myel a dit…

J'ai lu...et je pense qu'il faut un courage certain pour rompre les secrets portés dans sa famille surtout quand ceux-ci rejoignent la grande histoire. Je n'en dirai pas plus...

dusportmaispasque a dit…

@ Sable: "....le Père (et de démasquer ses saloperies)." Précision:Il s'agit surtout de celles de Jean Jardin, le grand-père, ce qui n'absout pas le père, Pascal J.de son silence complaisant et ne diminue pas le courage de Jardin A.

@ Myel: Toussaint Louverture, Aimé Césaire sortez de ce corps où tant aimeraient y pénétrer (sans le mériter?!).

@toutes les deux: N'hésiter pas à fréquenter le blog de Marc Zaffran même si vous n'avez pas lu ou vu "La maladie de Sachs" et à commenter, surtout: rien n'est pire que le silence!

sable du temps a dit…

je parlais du "Père" en tant qu'image, je sais qu'il dénonce le grand-père !

Colo a dit…

Oui, le blog de Zaffran, merci de le recommander!
Comme tu peux l'imaginer je n'ai pas vu ce film, n'ai pas suivi, ou à peine, la polémique qui a suivi la publication du livre.
J'ai pensé en lisant le superbe billet de Zaffran au film Music box de Costa Gavras.

Myel a dit…

Tu sais, très cher ! Je ne ris pas très souvent de bon coeur, cependant, puisque me voilà cernée, c'est un rire sonore et libérateur qui a accueilli ta réponse à mon commentaire. Tu ne serais pas un peu devin sur les bords ? Je suis en dé-formation professionnelle depuis hier et mes compétences reconnues et valorisées par des pairs me poussent à l'écriture en 4éme métier : au secours ! ça me fait peur !

Messages les plus consultés

Archives de blog