dimanche 4 décembre 2011

Le premier qui freine est un lâche

ça se passe à Hockenheim, en 91 (du siècle dernier) à 330km/h à l'entrée du stadium, au début de la vidéo pour les impatients,  freinage de Schwantz n° 34 sur Rainey number one, et en Spanish lenguage, c'est mejor.
Des situations que l'on voit désormais fréquemment entre Casey Stoner et Jorge Lorenzo qui dessinent des virgules de gommes sur la piste à l'accélération.

2 commentaires:

Colo a dit…

Comme quoi, dans un virage serré, deux ne font qu'un!

dusportmaispasque a dit…

Pratiquons aussi le collé/serré dans la vraie vie et le copié/collé dans la second life 2.0
Des nouvelles de ton Majorquin, Lorenzo qu'est tout cassé?(il s'est vautré au warm up de l'avant dernier GP moto)
Basta! il retrouvera son number one l'an prochain.

Messages les plus consultés

Archives de blog