vendredi 3 février 2012

Crédibilité.




J'entrai dans la boutique avec l'envie de trancher des gorges. Bottle up’s feeling dirait Shakespeare, avec au cœur l'insatisfaction  des vies imparfaites et l'angoisse des sables mouvants, j'avisai entre deux incunables la lampe à huile, incrédule. "Aladin's property-Made in Taiwan" était gravé dans le cuivre martelé.
Bonnard, pensais-je, je vais pouvoir arrêter l'hiver et l'augmentation de la TVA, refiler l'Oscar à Jean et zéro signature à Marine, ressusciter des morts et visiter de lointaines passantes d'un coup de tapis volant. Puis, taxer ses dernières  thunes au génie de la lampe, me payer une Ducati, la revendre et financer le programme: "Fin de la faim dans le monde". Passque y a des priorités: d'abord une virée à bécane!
Un génie-tout-puissant, ça peut être sympa dans ce monde de murs, de codes et de verrou.
Des "mille et une nuits" sans sommeil, me reste le mode d’emploi :
l  Frotter la lampe magique,
l  un dessin animé en forme de géant bleu baraqué va jaillir........
l  et me proposer de réaliser trois vœux.
Trois!  S’agit pas de  se louper, faut fantasmer utile. L'amour, l'outil, l'art et la manière, c'est bon, chuis complet, voyons voir: un boulot de maître du monde? Trop crevant!
Reformer les Beatles? Non merci, j'ai toujours préféré les Stones!
Supprimer la pauvreté? O.K, mais qui va vider les poubelles?
Ah les contes de l'enfance! Lus avec les yeux de l'adulte un peu psy de Bruno Bettelheim dans sa " Psychanalyse des contes de fées" ils  m’entraînent, consentant, dans des gorges profondes et des méandres souterrains. Par exemple: j' ai des doutes sur l'innocence de ce petit chaperon rouge partie danser un dernier tango à Paris avec son petit pot de beurre, son loup, ses grandes dents et sa big dick, ses fuck's intentions et, tandis qu'elle se laisse gentiment enculer, je réfléchis à la soi-disant puissance de ce génie emprisonné. Il y a enfermées dans cette lampe toutes les terreurs de l'enfance et l'illusion  des promesses. Nonobstant sa mauvaise humeur de géant assez con pour se laisser piéger sans rien à bouffer pendant des siècles il va y avoir ses courbatures à gérer et chuis pas kiné. Il y a assez d'usurpateurs à talonnettes pour me donner  envie d'ouvrir cette boîte de Pandore et rencontrer ce faussaire. Je préfère négocier avec le cador qui l’a fait marron: de même que l’enfer et le paradis, un coupable est plus fun que la victime.
Comme toujours le salut est dans la fuite: abandonnant la lampe à 350 € et l'illusionniste à deux balles, je me dirige vers la fée des lieux. La brocanteuse est raccord avec ses antiquités, je lui propose un verre au bar à vins en face à l'enseigne " Chai & Rasades".
Il y a, rue du Chai des Farines, un hôtel borgne et ses chambres louées à l'heure.
Il y a, rue du Chai des Farines, sous le ciel qui se penche, une femme qui chavire, un sommier qui gémit, un homme qui s'épanche. 

3 commentaires:

cathiminie a dit…

tu es un conteur super! mais pour adulte. J'adore les contes...mais quand même le tapis volant, ça aurait été chouette pour que tu viennes tester les joies de la montagne...et je ne parle que des montagnes faites de pierres! Parce qu'avec toi Mr le prince des mots tordus les mots dévoilent toutes leurs beautés sémantiques!!!

dusportmaispasque a dit…

La version édulcorée pour les jeunes filles est là:"et, tandis qu'elle se laisse gentiment croquer,"
Dis moi quand tu passes, que je m'autocensure.
Sinon, les joies de la montagne j'ai bien donné ce week-end: -13° à Iraty* dimanche matin.
* c'est dans les Pires aînés rien à voir avec tes Alpes suisses.
Salut Cat!

sable a dit…

Je note, avec une certaine envie de rire, que tu n'as pas " dézingué " la lampe en sortant ! C'est bien, tu vas mieux ? !!!
Le loup ne gagne jamais ? ... sauf si la petite fille accepte de faire une exception ! Tout dépend du loup ... et de la petite fille !( et au diable Bettelheim )
Tu aurais peut-être dû acheter les incunables, les revendre, et ainsi, t'acheter ton tapis volant à moteur ( nettement plus sûr et plus efficace !).

Messages les plus consultés

Archives de blog