dimanche 19 février 2012

Les nettoyeurs d'Iraty.

La plus noble conquête après le passage des nettoyeurs.


"....... Nous gravîmes la pente intrigués par les silhouettes couchées de chevaux foudroyés. Dans un cromlech, comme sacrifiés au culte d'un dieu préhistoriques,  ne restaient que les os recouverts de peaux des animaux surpris par l'orage dont les vautours avaient vidée les entrailles......"
A notre arrivée un vautour était à l'ouvrage. Timide et phobique des paparrazzi, il s'est enfui à notre arrivée.
video

4 commentaires:

sable du temps a dit…

" De Pégase le galop, en plein vol foudroyé "( je ne sais plus qui est l'auteur ).
Les photos des carcasses parcheminées me font penser à un tableau de Dali.

dusportmaispasque a dit…

Après la foudre l'auteur de cet art conceptuel, aussi bien placé que Dali dans la chaîne alimentaire est un gypaète barbu, éboueur au chômage depuis que les carcasses ne sont plus dans la nature mais brûlées pour causes sanitaires consécutives à la maladie de la vache folle.

gicerilla a dit…

Impressionnant, déplaisant, mise en face brutale de notre finitude. Bien vu le commentaire de sable du temps !

dusportmaispasque a dit…

Merci de votre passage (alors que je vous attendais ailleurs)
Le com est d'une commentatrice disparue dans le triangle des Bermudes.

Messages les plus consultés

Archives de blog