jeudi 18 octobre 2012

Découflé: On ne peut pas, tout le temps, pédaler.

C'était, déjà hier, au carré des Jalles: j'hésite entre kaléidoscope gestuel ou patchwork sonore.
C'était superbe! De fantaisie, de poésie, de maîtrise de l'espace dans ses trois dimensions où la beauté du geste culmine au sommet de la perfection dans un enchaînement musical, fluide, lumineux, limpide: mais c'est bien sûr, it's the place we must to be here: 
Le carré des Jalles à Saint Médard!
De préférence lorsque la compagnie DCA de Philippe Découflé présente son "Panorama 2012"....avant que ce monde de Maya ne se termine.

1 commentaire:

Lulu a lu a dit…

" T'as raison ! On peut aussi saisir l'occasion de s'émerveiller et de rêver dans le monde de Découflé. Un espace unique entre ciel et terre.
Poésie, lumière, gestuelle épurée, envol. Son génie m'a toujours fascinée. De l'émotion à l'état brut tout simplement.
J'ai beaucoup aimé la danse et l'ombre de la main, et la ballerine aux bois de cerf
Merci pour ce moment magique.

Messages les plus consultés

Archives de blog