dimanche 12 août 2012

Prostate & dépistage: les conseilleurs ne sont pas les payeurs!


Dehors il fait chaud !
En souvenir  d'un lointain contrôle de prostate, j’accompagne Elliot ( c'est un cleb's) se faire vérifier les glandes annales chez le Véto.
La salle d’attente climatisée du spécialiste ressemble à l’antichambre d’un speed dating. On se demande qui de l’homme ou de l’animal profite le plus de la symbiose :  
Après un tour de table je sais que sont là pour un test de grossesse :
·       Batman et sa chauve souris,
·       Tintin et Miloude,
·       Tarzan et Chita,  
·       Belmondo et sa Yorkshire, 
·       Hollande et sa  rottweiler.
Je me trouve à l’étroit sur la banquette, Elliot à mes pieds, le capitaine Achab et Moby Dick à ma gauche et  le boss de Greenpeace et sa baleine à bosse sur ma droite pour m’éviter les bavardages du Commandant Cousteau venu avec sa moule.
Plus loin, il y a Spiderman et son araignée patientant pour un rappel de vaccin pendant que Brigitte Lahaie et sa chatte négocie un échange avec l’âne de Shreck. Lafontaine, flanqué d’un corbeau et d’un renard, raconte des fables à Nicolas Hulot attentif et Cannelle distraite par  Mowgli et surtout Baloo. Prés du climatiseur, Jack London et son nègre Croc blanc cultivent leur désert blanc de solitude en écrivant des conneries à quatre mains sur leur I pad tandis que le professeur Swarchtzenberg joue avec un panier de crabes.
Elliot ne se doute de rien pourtant il donne des signes de nervosité. Sans doute se souvient-il qu'il avait laissé là sa virilité il y a de cela quelques années. Désormais c'est un comble: pour tirer un coup, il attends carnaval et se déguise en chien de fusil parce qu'un conseilleur a convaincu sa maîtresse de castrer son mâle Alpha en échange de sa tranquillité. 
Cépamoi ! En ce temps là je ne connaissais pas cet animal renifleur de fion et en plus j'ai un alibi : dans ma vie antérieure, mon conseilleur / toubib préféré m’avait convaincu  de l’indispensable examen de ma prostate. 
« Ils » ne savent pas la soigner mais « ils » savent la dépister !
 Le dépistage du cancer de la prostate par dosage des PSA, c’est comme le télescope Hubble : il te détecte un astéroïde à un million d’années lumière et t'annonce une  collision qui surviendra peut-être avec la planète que tu auras quitté depuis trois générations. 
Tu flippes à mort en attendant les résultats et tu subis toutes les biopsies* que l’on te prescrira non pas pour te sauver la life mais juste parce ton toubib à envie d’un nouveau yacht. 
Y a un truc simple et naturel: si tu pisses debout dans l’herbe et que "ça mousse", c’est bon !
Si tu pisses des lames de rasoirs en goutte à goutte, il te reste une petite joie dans ton malheur : le doigt du proctologue dans le derche, moyen infaillible d’estimer l’hypertrophie de ta glande qui exagère et de te confirmer qu’un crabe te bouffe les roubignolles qui ne t’empêchera pas de gagner sept fois le Tour de France. C’est trop tard mais t’as évité la grosse charcuterie et gagné dix ans d’érections tranquilles*.
C'est juste cela une symbiose: une association profitable aux deux parties.
Ton crabe, il a intérêt à te garder en vie, si tu meurs il crève aussi! Comme  la générosité a besoin de misère, l'une a besoin de l'autre.
C'est pour ça que ça dure. 
En tout cas pour la prostate, les autres crabes, misère, faut s'en occuper!

Elliot.
C’est l’heure ! Elliot entre dans le labo la queue entre les jambes.
Le proctologue pour chien enfile un gant de latex sur lequel il dépose une noix de gel……
Dehors il fait chaud ......

*"Les problèmes posés par tous ces actes diagnostiques et thérapeutiques sont statistiquement supérieurs aux bénéfices attendus."
*" C'est d'autant plus important qu'environ un homme de plus de 50 ans sur trois a des signes biologiques de cancer de la prostate, mais jusqu'à 80 % des tumeurs sont limitées en taille et en dangerosité. La plupart des hommes atteints décèdent donc d'une autre cause."
*

jeudi 9 août 2012

Fin du monde.


Messages les plus consultés

Archives de blog