mercredi 13 mars 2013

De l’intérêt d’avoir un animal de compagnie.


Bientôt le "Belem"passera sous le pont Chaban-Delmas.
Devant l'immeuble Cap Science Alain* s'étire.
M'approchant, je lâche à ma compagne que je n'ai revu Alain depuis pfttttt....points de suspension.
"-Alain qui?"
Deux choses que j'ignore: le temps passé sans lui et le nom de "l'ami"
Deux marqueurs évidents de "mon désintérêt pour les gens et mon incapacité d'écoute" comme elle dit et, de là,  les guillemets autour du mot "ami".
Mouais, c'est vrai que l'Ami Alain, au hasard de nos rencontres sportives, n'a pas souvent l'occasion d'en placer une et apparemment il n'est pas le seul.

Je peux tout entendre après la fondue de poireaux du "Voltigeur" juste avant la pièce-du-boucher-aux-courgettes-craquantes-tomates-confites et, chez ma chatte/tigresse, l’anesthésie culinaire agit aussi puisqu’elle met une sourdine à sa coutumière envie  de sortir à l’occasion quelques cadavres des placards augmentée de son goût pour me mordre les mollets.

Je me penche vers Elliott-le-chien puisque nous sommes en mode resto-promenade sur les quais de Bordeaux (c'est à mon pote Elliott que je dois d'être l'aimant de sa maîtresse et que je lis souvent dans ses yeux la réponse aux énigmes féminines).
« -T’as remarqué, me dit Elliott*, il n’y a pas cette fois chez Alain la micro-expression de panique de celui qui cherche une issue de secours lorsqu'il t'aperçois? ».
Je me marre : je comprends, avec le recul et grâce à la psychologie canine, les embarras d’Alain, lui à pieds, moi à roller, dans  ses tentatives de sprint pour échapper à mes monologues tout à sa politesse sociale et à la gentillesse de sa vitesse de pointe.
De griffes en ronron, la  féline accrochée à mon épaule change le regard d’Alain sur moi.  Il m’identifie comme un animal social oubliant l’emmerdeur et me démontre une attention particulière. Mais pas que :   je lui découvre un  strabisme inconnu lorsqu’il me cause. Je comprends assez vite, prime victime  du sourire et des yeux pétillant de ma compagne toute en sobriété sûre de sa silhouette et de ses proportions qui la dispensent d’artifices vestimentaires ou cosmétiques.
Avec le privilège du mâle élu par l’amante religieuse qui me dévore lentement, j’observe et découvre l’éloquence à l’adresse de notre duo, amusé en souvenir de son mutisme quand il me supposait en solo, puisque en dehors du sport nous ne savons rien de nous (tiens, il ne m’écoutait pas non plus ?). Qu'avons-nous à savoir à part le solde des  kilomètres, le rythme du cardio et la VMA / VO2maxi*?

De l'échange,il apprend la nature de mon métier et je découvre le sien. Par le jeu du billard à trois bandes et les rappels au silence de ma duettiste à chacune de mes interruptions (j’aime bien les versions courtes quand ce n’est pas moi qui cause), nous découvrons les voies transversales où nos intérêts convergent comme un poisson rencontre un hameçon.
Nous échangeons nos cartes et des promesses de collaboration.
De l’intérêt d’avoir un animal de compagnie (!?)
* les prénoms ont été changés.
* Vitesse maximale aérobie.

26 commentaires:

Célestine a dit…

Qui c'est Alain?

dusportmaispasque a dit…

La réponse en quelques lignes.

Célestine a dit…

En fait, je n'ai pas résisté au plaisir de faire une citation de la célèbre blague "qui c'est Alain" inracontable sur le net.En tous cas pas ici, dans ces pages où le bon goût le dispute à ton style inimitable et réjouissant pour les papilles du cerveau.
Donc, en gros, Alain est un faux ami.
C'est à la mode, y en a plein sur fesse bouc.

dusportmaispasque a dit…

Je ne fréquente pas Face book et je regrette de rater des blagues inracontables: ce sont souvent mes préférées.
Tu peux me la raconter hors antenne.

dusportmaispasque a dit…

C'est bon, j'ai trouvé: le savon à l'alun.
J'avoue, elle est bonne, et en plus elle est bonne!

Célestine a dit…

lol, ce qui est bien c'est que tu fais les questions et les réponses...

Célestine a dit…

En fait la pub est une allusion à la blague...

sable du temps a dit…

Hermione, Belem c'est beau comme prénom ! ! !
Alors quelle importance de donner un nom Alain à l'autre ou même Alex ! ! !

Colo a dit…

Le strabisme a ceci de fort intéressant qu'il permet de voir plusieurs en un.
Le deseo un día muy agradable señor A.

dusportmaispasque a dit…

Le Belem navigue et sera à Bordeaux vendredi tandis que l'Hermione est encore à Rochefort pour encore un bon moment.
( bonjour à (ton) Alain préféré (avec toutes ces vannes on oublierait qu'il existe de vrai Alain).

sable du temps a dit…

à qui réponds-tu ?
t'as perdu ton humour ? ... ou serait-il sélectif ?

dusportmaispasque a dit…

T'en vois beaucoup qui parle du Belem dans les com?

dusportmaispasque a dit…

c'est vrai Colo: cuanto estamos.
http://espacesinstants.blogspot.fr/2013/03/combien-je-suis-cuantos-soy.html
(j'espère que tout va bien)

dusportmaispasque a dit…

Mais qui es-tu, Célestine?
La belle écriture ET les blagues Carambar!
Passionnante et naturelle, enrichie de ces deux facettes.

Yve - Sable a dit…

oui j'avais compris que c'était pour moi ! Mon com. sur le bateau était juste un trait d'humour, et le jeu sur les prénoms aussi, apparemment c'est loupé !!! Tu réponds à la façon d'un vieux prof. en pré-retraite !
Quant à un Alain, désolée, je ne vois pas.

dusportmaispasque a dit…

Alain serait un faux cul? c'est vrai que j'attend toujours son appel!
Quand au bon goût d'ici c'est surtout le "Goût des autres"

(à propos, va voir "Au bout du conte"un bon Jaoui/Bacri plein de symboles(ou de clichés c'est selon)avec un bon grand-méchant-loup/Biolay qui s'y entends pour réveiller les princesses endormies.

dusportmaispasque a dit…

Mènon, j'ai beaucoup ris à ce subtil "à l'un à l'autre"!
Tu grinches en ce moment, toi.

Yve a dit…

et tu te moques en plus !!! j'aime mieux ça! " grinche " c'est rigolo comme mot ! c'est aquitain ( ou à un autre ? ! )... et je rigole toute seule en t'imaginant en vieux prof. !!!

Colo a dit…

C'est pas parfait mais bien mieux que craint! Gracias!

dusportmaispasque a dit…

Hasta siempre.
Aupa!

Célestine a dit…

Tu oublies que je redouble chaque année mon cm2...
En revanche, je me demande si tu reçois mes messages

Célestine a dit…

Trop de sous entendus tue les sous entendus...

dusportmaispasque a dit…

Ils sont tous publiés!

Sable a dit…

Voilà qui est mieux. Mes compliments, Monsieur ... le baron ! ! !( j'ai vu, ça classe)
Travailler utile.
Comme quoi : " même la pensée d'une fourmi peut toucher le ciel "( proverbe japonais )je rajouterai juste : et même celle, parfois des vieilles fourmis.

Célestine a dit…

Je voulais dire mes mails.

dusportmaispasque a dit…

Euh, y-a pas de sous entendu: c'est vraiment de la bonne pelloche!

Messages les plus consultés

Archives de blog