jeudi 10 décembre 2009

La pesanteur? l'apesanteur!*

*A privatif

4 commentaires:

Cathiminie a dit…

la première minute je suis restée bouche bée estimant la force et la concentration nécessaire à ce genre d'exercice. mais j'ai ensuite été prise d'un sentiment partagé...les gestes lents qui défient l'apesanteur, les muscles contractés à l'extrême, la maitrise hors norme du mouvement m'ont mises mal à l'aise, limite nausée...un corps existe-t-il pour subir de tels extrêmes pour le plaisir des spectateurs...où se cachait la sensualité évoquée par la musique? et pourtant c'est beau jusqu'à l'horreur!paradoxe!

dusportmaispasque a dit…

Bien sûr, chez moi c'est "Vents contraires":
J'ai trouvé esthétique la logique des gestes à l'entrée et à l'issue de chaque figure. Elles commencent et finissent de la même manière comme une trajectoire elliptique avec son apogée et sa périgée. Ce n'est plus aérien, c'est carrément spatial.
Il y a aussi la beauté géométrique et pour qui aime l'harmonie, l'art du mouvement, l'accord des gestes, complémentaires, coordonnés, de ce couple aux "deux forces égales et opposées qui s'annulent".
Ce n'est plus géométrique, c'est arithmétique, comme deux composants des mathématiques.
Sur le son des choeurs de l'armée russes lancinant et majestueux on peux discuter, en chuchotant pour ne pas déranger le prince Albert et la princesse Stéphanie juste à coté de nous, des musculatures lourdes et de l'exhibitionnisme de cirque, mais même si je ne suis pas client des fauves que l'on domptent et des corps que l'on martyrisent, je reste admiratif devant le travail.
Merci de ce commentaire qui me permet de sortir du silence.

charivarii a dit…

l'excellence
j'adore
la maîtrise
le travail
une histoire de valeurs
le sensationnel ?
oui et alors ?
à accepter avec humilité
merci pour ce très beau numéro

emanu124 a dit…

Je n'aime pas ce genre de numéro ça fait étalage de bidoche..
C'était la minute grognon..

Messages les plus consultés

Archives de blog