mardi 31 octobre 2017

L'écriture SNCF

Dans les yeux


Carcassonne, Narbonne, Béziers, Agde, on dirait le sud. La voix SNCF crépite avec l’accent d’ici qui rend acceptable le retard du Bordeaux- Saint Jean/Montpellier-Saint Roch : « ½ de retard dû à la gestion du trafic en gare de Toulouse-Matabiau. Veuillez nous excuser, cong »
½ heure ! 

C’est toujours ça de gagné pour l’héroïne du polar que je suis en train de lire. 
Le tueur au pic à glace, saisit son arme encore dissimulée dans son blouson quand sa victime se retourna. Les deux protagonistes découvrirent simultanément leur visage et suspendirent l’action. Le tueur reconnu sa cible grâce à la photo. Des yeux clairs, une glabelle franche, le nez droit avec le sceau de l’ange divisant la lèvre supérieure d’une bouche fine et merveilleusement dessinée. Dans sa version naturelle, un léger maquillage cernait ses yeux de bleu et ses cheveux élégamment en bataille donnaient l’impression subliminale de sortir des bras d’un homme ou d’y tomber bientôt. Un brillant discret ornait sobrement son oreille, l’autre était inondée par la vague de sa chevelure. Elle lui souriait et son sourire, dont on ne pouvait définir s’il était naissant ou inachevé, légèrement ironique, peut-être désabusé, étirait sa bouche comme un flamant rose déploie sa voilure.
Pour sa part, le tueur "travaillant" les frangines au pic à glace était moins avenant. Sa description physique a déjà été faite par Victor Hugo.
C’était Quasimodo !
Sujet de moquerie, n’inspirant que du dégoût, de la haine et de la peur, il a trouvé sa vocation et du boulot comme tueur des femmes. C'est le contrat: elle ne doit pas  témoigner! Pour la plus grande satisfaction de ses employeurs, d’un geste unique, rapide et sûr il sectionnait habituellement sans état d’âme la moelle épinière de ses victimes. Il en avait du raisiné sur les pognes, l'impitoyable! Son efficacité, au fil des meurtres, était décuplée par la beauté de ses victimes. Plus elles étaient belles, c'est-à-dire inaccessible, plus le tueur était impitoyable. C'était pour lui la seule possibilité de les posséder. Il jouissait de leur détresse, de son pouvoir, dans l’éternel combat entre l'amour et la mort. Sans rien savoir d’Eros et de Thanatos, il sacrifiait au second ce que ne lui concédait pas le dieu de l’amour.
Celle-ci était différente. Son regard croisa le regard du tueur sans broncher, sans peur, sans apitoiement, sans compassion, sans moquerie pour son aspect. Ils devinèrent ensemble ce qui échappait au langage. Leur identique et imperceptible faiblesse cachait une peur enfantine et un intense besoin de protection contenus des années durant par un barrage mystérieux. La féminité de sa victime transcendait cette force immanente de l’absolu désir avec la certitude nouvelle d’une possession. Il découvrirent ensemble sans doute possible ce qu'il y a de plus troublant de tout échange humain: la réciprocité.
Du coup, le tueur ne trouvait plus son pic à glace, ni son envie, ni son besoin de tuer.
Pour Quasimodo à la rencontre de son Esméralda, il ne fallut qu’une seconde à son instinct pour se décider tant cette vérité détenait d’évidences. La dureté du menton exprimait la force tandis que la tendresse étrange du regard modérée par l’intelligence savait user de l’une et de l’autre avec discernement. La puissance de la douceur et le velours de la fermeté en faisait une arme de construction massive pour le bienheureux d’en face. Dans ce regard sans répugnance, les années de frustration laissaient place à une séduisante perspective comme un boulevard d’immondices est nettoyé par la mousson. L’absence de dégoût, qu’il voyait pour la première fois dans les yeux de cette femme, n’était rien d’autre que de l’amour dans sa forme la plus pure sans la maladresse de l’innocence.
Moes, la brute qui l’accompagnait, l’organisation qui prévoyait l’éloignement des tueurs, la mort certaine, longue et douloureuse pour le contrat non remplit qui l’attendait, ne pesaient plus très lourd dans la balance de sa conviction. 

Le pic à glace sectionna la nuque de Moes épargnant celle gracile qui portait ces yeux-là.
Un simple regard de femme l'avait mis à genoux

Inspiré (just a little) de « Rien ne sert de mourir »James Hadley Chase

Hôtel Belambra La grande Motte Juin 2017



Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

Archives de blog