vendredi 30 mars 2018

Conversation numérique



"L'inconscient ignore la négation" Sigmund Freud

Pourquoi je préfère une vraie conversation avec un être humain doué de la parole? 
Tout est dit !

Les réseaux sociaux sont révélateurs. Un homme devra montrer patte blanche et madame se croit obligée de se justifier. Sabina Spielrein,  sors de chez Carl pour revenir chez tonton Sigmund !
Aucune pensée lubrique ne l'habite mais toi, qui en possède une, t'es forcément un prédateur puisqu'elle se prend pour une proie. Il lui suffirait pourtant d'un miroir et d'un pèse personne pour lever le doute

Dans l’approche de l’être on se renifle pour savoir qui fera la farce et qui sera le dindon. Les chiens ont des raccourcis pour lier connaissance, ils se reniflent le Q en public. Sur FB c’est pareil. Bien que certains se croient plus malins que les autres. Pour celui qui expose ses tripes, son clébard, sa famille et son statut, il trouvera dans le camp d’en face celle qui se planque derrière un pseudo avec des photos de profil qui parlent d’autre chose. Un petit chat, ça marche bien, un clébard aussi, ça humanise. C’est clair, Madame est mystérieuse ! Elle prends sa mocheté pour de la pudeur. Même les plus féministes cherchent à garder et montrer jeunesse et beauté. Celles qui assument sont celles qui ont renoncé dans un éclair de lucidité. Mais tu l’intéresses parce que tu es hors casting. Elle a le code d’entrée pour débouler dans ton cœur puisque tu étincelles de partout. C’est le temps de la présélection Dans ses critères elle inclut le 1/10 de la barrière sensée la protéger. Une jeunette va brancher un vieux, une belle/un moche, une lesbienne/un hétéro, une intello/un beauf, une artiste/un plombier. Elles ont envie de se punir ou de s’amuser.

C’est l’heure ! Le fauve s’approche du point d’eau où s’abreuve sa proie. Ta messagerie privée te notifie que tu as passé le casting.
Tu n’auras pas une vraie conversation téléphonique, juste un espace virtuel, et surtout silencieux, parce que le mari, pote en ciel cocu, de la femme d’à côté rode encore dans la pièce voisine.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés

Archives de blog